Le yoga vibratoire

« Tout est vibration…L’œuvre universelle se réalise dans une incessante vibration…Les atomes du corps humain sont en état vibratoire constant »

C’est ainsi que Shri Mahesh introduit le chapitre « Vibration et rythme » de son livre « Le Souffle, parole de vie ».

 

Le mantra OM est le symbole du son primordial. Chanté au début de chaque séance, sa vibration sensible dans toute l’ossature thoracique se communique à l’ensemble du corps. Il met d’emblée en harmonie les vibrations cosmiques et celles qui nous habitent en permanence. Les postures s’enchaînent ensuite naturellement sur le rythme respiratoire ainsi initié.

 

C’est également par les mantras mais aussi par le chant et la poésie qu’Yvon Achard a introduit les vibrations dans ses cours. Progressivement, chaque expiration est devenue vibration audible, tout au long des séances. Telle une ruche, la salle bourdonnait doucement.

 

Le yoga que je propose fait la synthèse de ces enseignements différents et complémentaires. J’accorde une grande importance à la mise en place de la respiration complète et au rythme qu’elle imprime à la séance. Dans les postures enchaînées comme le propose Shri Mahesh ou celles sur lesquelles on s’attarde pour les approfondir selon l’approche d’Yvon Achard, la respiration permet de progresser dans un équilibre subtil entre volonté et laisser-venir. Elle est le point d’ancrage qui aide à « l’arrêt de l’activité automatique du mental » (Patanjali) et nous permet de pratiquer dans un état proche de la méditation.

 

La vibration audible ou non est le fil rouge qui me permet de relier ces différentes influences.

 

Tout comme la vibration est un mouvement incessant, mon enseignement est lui-même en évolution constante. Il se nourrit autant de ma pratique personnelle que de ma relation avec mes élèves.